Togo : Le PNP réclame Ouro-Djikpa par deux options

Le Parti National Panafricain (PNP), une formation politique de l’opposition au Togo, réclame la libération ou le déferrement de Tchatikpi Ouro-Djikpa, le conseiller du président du parti, qui est détenu sans trop de détails.

Dans une déclaration rendue publique, Dr Kossi Sama, le Secrétaire général du PNP, réclame soit un déferrement sans délai de Ouro-Djikpa ou sa libération pure et simple. Outre l’appel lancé en faveur de la face visible du PNP dans le pays, le parti exige par ailleurs la libération de 38 autres personnes issues de ses rangs mais aussi des acteurs de la société civile.

En revenant sur les conditions de l’interpellation du conseiller du président du PNP, Sama a rappelé qu’« Il a été arrêté à son domicile dans des conditions rocambolesques » et a ajouté que le concerné est détenu au SRI malgré les appels pour sa libération pure et simple.

Les dernières arrestations enregistrées par le PNP ont eu lieu au lendemain des manifestations organisées le 13 avril 2019 par ce parti dans plusieurs villes du Togo en marge de l’avis des autorités togolaises sur les itinéraires qui lui ont été indiquées.

Ouro-Djikpa a été arrêté à le 20 avril dernier à Agoè et n’est ni déféré ni libéré jusqu’ici. La figure de proue du PNP, c’est-à-dire son président Tikpi Atchadam, s’est fait pour sa part discret dans le pays depuis plus d’un an pour des raisons qui seraient liées à sa sécurité.

Source: www.koaci.com

Large diffusion

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.